Si l’immobilier ancien à l’avantage d’être moins cher que le neuf, celui-ci possède pourtant de nombreux avantages. Même si le différentiel de prix est bien réel (il dépasse même parfois les 40 % dans certaines zones), l’écart tend à se réduire actuellement, notamment dans les villes où les prix de l’ancien augmentent rapidement. Ensuite, pour établir une comparaison pertinente, il convient de considérer l’ensemble des avantages du neuf, face à l’investissement dans l’ancien.

Quels sont-ils ?
Des frais réduits lors de l’acquisition. Les frais d’acquisition sont moins élevés dans le neuf que dans l’ancien : entre 2 à 3% dans le neuf contre 8,50% pour l’ancien, ce qui pour un investissement de 200 000 € représente une économie de 11 000 €. Ensuite le neuf peut être aussi exonéré de taxe foncière pendant deux ans. Dans beaucoup de communes, l’acquéreur d’un bien neuf est exonéré partiellement ou totalement de taxe foncière durant les deux premières années qui suivent l’achèvement de la construction. Cette exonération temporaire ne concerne pas l’éventuelle Taxe d’enlèvement des ordures ménagères (TEOM) qui reste due

Des garanties supplémentaires
En faisant une acquisition dans le neuf, vous bénéficiez de quatre garanties différentes :
• La garantie de parfait achèvement qui couvre les désordres et les malfaçons et qui court pendant une année à partir de la livraison,
• La garantie dommage-ouvrage qui couvre pendant 10 ans, les dommages qui affectent le gros oeuvre et compromettant la solidité du logement,
• La garantie biennale qui couvre pendant 2 ans les équipements du logement,
• La garantie décennale qui couvre les dommages qui compromettent la solidité de l’ouvrage ou qui le rendent impropre à son usage.

Voir aussi article dédié aux garanties dans le neuf

La tranquillité et la sécurité de son investissement
Dans l’ancien, nombre de nouveaux propriétaires ont du faire face suite à leur achat, à de grosses déconvenues entraînant des travaux qui se sont avérés nécessaires : problèmes d’humidité, d’infiltration, chauffage défectueux, dalles affaissées, murs fissurés derrière des meubles ou papiers peints, vices cachés etc… Avec ses garanties immobilières et l’absence de travaux sur 10 à 15 ans, le neuf vous offre un confort et une tranquillité en tant propriétaire.

Parking et sécurité en bonus.
Un autre critère à prendre en compte concerne les prestations offertes dans le neuf. Dans leurs programmes, les promoteurs prévoient presque systématiquement une ou deux places de parking par lot, des accès sécurisés par des interphones. Le parking notamment est rare dans le parc de logements de centre ville déjà bâtis ! Or, la valeur d’un parking peut atteindre 20 000 € dans certaines villes, avec peu d’emplacements disponibles pour stationner.

Des charges allégées grâce aux normes de construction
La réglementation actuelle (RT 2020) impose aux constructeurs de respecter des normes énergétiques de plus en plus strictes. Ainsi les biens neufs (maisons et immeubles) sont nettement moins énergivores que des logements anciens, même de construction récente. Cela aura un impact sur la facture énergétique de façon significative et sur le long terme. L’économie énergétique potentielle sur la facture, pour vous comme pour le locataire, se chiffrera à plusieurs milliers d’euros.

Un investissement patrimonial
Se créer du patrimoine c’est d’abord se projeter dans l’avenir. Cependant investir aujourd’hui dans la pierre n’est plus le long fleuve tranquille d’avant où se on projetait sur 30 ou 40 ans sans se poser de questions. Les évolutions actuelles et futures qui ne manqueront pas d’arriver, vont de plus en plus impacter les propriétaires. Par ailleurs, les biens inadaptés seront contraints de quitter le marché résidentiel sauf à faire de très lourds investissements pour les rendre conformes à la demande des futurs acquéreurs et locataires.

Acheter dans le neuf peut se concevoir comme une démarche patrimoniale d’acquisition de bien de qualité. Il se valorisera dans le temps et conservera un avantage comparatif indéniable par rapport aux biens immobiliers plus anciens.Il sera, le jour où vous voudrez le vendre ou le louer, en concurrence avec l’ancien. Tout comme le locataire, votre acheteur ne pourra qu’être séduit par le niveau de qualité et de sécurité de votre bien.